liquide


liquide

liquide [ likid ] adj. et n. m.
XIIIe ; lat. liquidus
I Adj.
1Qui coule ou tend à couler. fluide. Un corps liquide prend la forme du récipient qui le contient. Passage de l'état liquide à l'état solide ( solidification) , à l'état gazeux ( évaporation, vaporisation) . Solide, gaz qui passe à l'état liquide ( condensation, fusion, liquéfaction) . Cire liquide. Lessive, savon liquide. — AIR LIQUIDE : air conservé à l'état liquide par le froid. Bouteille d'air liquide. Hydrogène, hélium liquide.
Par métaph. « Les cils devenus noirs faisaient valoir le bleu liquide des yeux » (Maurois).
Fig. Fluide. Marché liquide, où les transactions sont nombreuses et se réalisent aisément.
Par ext. Qui n'a pas de consistance. Lier une sauce trop liquide.
2(1392) Phonét. Consonnes liquides ou n. f. les liquides : les consonnes l et r.Groupe liquide : groupe consonantique formé de deux consonnes dont la deuxième est une liquide.
3(1539; it. liquido [XVe]) Fin. Qui est exactement déterminé dans son montant, sa valeur. Créance certaine, liquide et exigible. Dette liquide, dont le montant est précisément déterminé.
Cour. Qui est librement et immédiatement disponible. Avoir de l'argent liquide, en espèces. ⇒ liquidités. Spécialt, fin. Rapidement mobilisable. réalisable. Placement liquide, qui peut être transformé sans délai en liquidités. — N. m. Avoir du liquide, n'avoir pas assez de liquide. Payer en liquide. Mille francs en liquide.
II N. m. (1695)
1Substance caractérisée par sa fluidité et sa faible compressibilité; corps, substance liquide (I, 1o) à température ambiante. Écoulement, flux; ébullition, évaporation des liquides. Liquide qui imbibe un corps. Injecter, infuser, transfuser un liquide. Se dissoudre dans un liquide. Immerger, laver dans un liquide. « Tout corps plongé dans un liquide... » bain. Verser, transvaser un liquide dans une bouteille. Liquide qui bout à gros bouillons, clapote, gicle, jaillit, ruisselle, s'écoule goutte à goutte, se transmet par capillarité. Gouttelettes, flots de liquide. Liquide qui dépose. Liquide dissolvant. solution. Liquide corrosif, effervescent. Liquide onctueux (huile), visqueux, volatil (essence).Liquide vaisselle. Liquide de frein, de refroidissement dans une automobile. Mesure de la densité, de la compressibilité des liquides. Étude des propriétés physiques des liquides ( hydrométrie) . Mesures de capacité pour liquides ( 2. litre) .
2Spécialt Boisson. Fam. (sing. collect.) Qu'est-ce qu'il s'enfile comme liquide ! comme vin. — Par ext. Malade qui ne peut prendre que des liquides, des aliments liquides (bouillon, consommé).
3Liquides organiques, physiologiques. vx humeur, liqueur; chyle, lymphe, sang, sérosité, sperme, suc, sueur. Liquide amniotique. Liquide céphalorachidien. Liquide excrémentiel. urine. Liquide nourricier des végétaux. sève.
⊗ CONTR. Dur, épais, solide. — Gaz, solide.

liquide adjectif (latin liquidus) Qui coule ou tend à couler : Aliment liquide. Qui n'est pas épais, qui est de faible consistance : Sauce trop liquide.liquide (expressions) adjectif (latin liquidus) Consonne liquide ou liquide (nom féminin), consonne vocalique dont l'émission évoque auditivement un glissement continu de faible intensité, comme [l] et [r]. ● liquide (synonymes) adjectif (latin liquidus) Qui coule ou tend à couler
Synonymes :
Contraires :
liquide nom masculin Corps qui se trouve à l'état liquide à la température et à la pression ordinaires : L'eau est un liquide transparent et inodore. Aliment ou boisson liquide : N'absorber que du liquide. Corps qui prend la forme du récipient qui le contient mais dont le volume est déterminé. (Dans l'état liquide, les molécules sont séparées par de faibles distances et sont soumises à une agitation thermique intense et aléatoire.) ● liquide adjectif (italien liquido) Se dit d'une créance, d'une dette qui est déterminée dans son montant. ● liquide nom masculin Argent liquide : Payer en liquide.liquide (difficultés) nom masculin Prononciation Dans liquide et ses dérivés, le -qu- se prononce [&ph95;] et non [&ph95;&ph107;], à l'exception de liquation qui se prononce [&ph96;&ph93;&ph95;&ph107;&ph85;&ph103;&ph94;̃]. Sens Liquide / fluide adj. et n.m. 1. Liquide = qui coule. L'eau est un liquide. 2. Fluide a un sens plus étendu que liquide, les fluides comprenant les liquides et les gaz : l'air et l'eau sont des fluides. ● liquide (expressions) nom masculin Liquide organique, liquide qui circule dans l'organisme ou est sécrété par lui (sang, plasma, lymphe, liquide céphalo-rachidien, urines, sueur, etc.). ● liquide (expressions) adjectif (italien liquido) Argent liquide, argent immédiatement disponible, en espèces, par opposition aux chèques.

liquide
adj. et n.
rI./r adj.
d1./d Qui coule ou tend à couler. L'eau est une substance liquide.
Sauce, pâte trop liquide, trop diluée.
|| Corps à l'état liquide (par oppos. à solide et à gazeux).
Liquéfié. Gaz liquide en bouteilles (notam. butane, propane à usage domestique).
d2./d PHON Se dit des consonnes l, m, n, r, dont l'émission, après une autre consonne et dans la même syllabe (par ex.: "craie", "clef", "calme", etc.), se fait aisément.
n. f. Les vibrantes et les nasales sont des liquides.
rII./r n. m.
d1./d Substance liquide; tout corps à l'état liquide. Les liquides n'ont pas de forme propre, ils se rassemblent, sous l'effet de la pesanteur, dans le fond des récipients, dont ils épousent la forme.
(Par oppos. à solide et à gaz.) Le lait est un liquide.
d2./d Aliment liquide.
|| Spécial. Le commerce des liquides, des boissons spiritueuses.
d3./d ANAT Liquides organiques: solutions diverses qui circulent dans l'organisme. Liquide céphalorachidien. Syn. humeur.
————————
liquide
adj. et n. m. FIN
d1./d Dont la valeur ou le montant est exactement déterminé. Créance liquide.
d2./d Dont on peut disposer immédiatement et sans frais. Bien liquide, exempt d'hypothèque.
|| Par ext. Cour. Argent liquide, immédiatement disponible.
|| n. m. Payer en liquide, en espèces.

I.
⇒LIQUIDE1, adj. et subst.
I. — Emploi adj.
A. — 1. Qui coule ou a tendance à couler en raison de la faible cohésion des molécules. Corps, masse, milieu, substance liquide. Le mercure, par sa propriété d'être liquide à la température ordinaire (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 337). Remplacement du combustible solide : le charbon, par un combustible liquide : le mazout (M. BENOIST, PETTIER, Transp. mar., 1961, p. 79).
P. métaph. :
1. Pas de mélodie, pas de mesure, pas de travail thématique; une sorte de noyau liquide, de matière de fusion qui n'est pas refroidie, qui prend toutes les formes et qui n'en a aucune; ça ne ressemble à rien : des lueurs dans un chaos.
ROLLAND, J.-Chr., Buisson ard., 1911, p. 1426.
,,Métal liquide. Métal en fusion`` (Ac.).
Air liquide (v. air1).
État liquide. État de la matière présenté par les corps qui n'ont pas de forme propre et dont le volume est invariable :
2. ... elle [la nature vivante] use de l'état liquide ou fluide dont toute substance vivante est constituée, et en sépare lentement les éléments solides de sa construction. Tout ce qui vit ou qui a vécu résulte des propriétés et des modifications de quelques liqueurs. D'ailleurs, tout solide actuel a passé par la phase liquide, fonte ou solution.
VALÉRY, Variété V, 1944, p. 30.
Littéraire
La plaine liquide. La mer. Tel, quand le vent changeant sur la plaine liquide Fait frissonner le flot d'une première ride (LAMART., Chute, 1838, p. 1052).
L'élément liquide. L'eau. L'eau devint l'élément obsédant. Nous avons déjà noté, dans notre travail sur le haschisch, cette étonnante prédilection du cerveau pour l'élément liquide (BAUDEL., Paradis artif., 1860, p. 428).
2. P. anal. Qui est de faible consistance. Sur le moule il versait du plâtre liquide fait à l'instant (STENDHAL, H. Brulard, t. 1, 1836, p. 225). Les carreaux (...) que mouchetaient les gerbes de boue liquide (ADAM, Enf. Aust., 1902, p. 313).
[En parlant d'un aliment] Même sens. Lier une sauce liquide. Des écuelles de bois orné ou d'argent, avec deux oreilles, servent aux convives pour les aliments liquides (FARAL, Vie temps st Louis, 1942, p. 166). V. épinard ex. 1.
3. Au fig., littér. Clair, limpide. Le bleu pâle de sa prunelle, ce bleu liquide comme de l'eau, se découvrait (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Fou? 1882, p. 786).
B. — PHONÉTIQUE
1. Consonne liquide; p. ell., liquide, subst. fém. ,,Consonne combinant une occlusion et une ouverture du chenal buccal, de manière simultanée comme les latérales, ou de manière successive comme les vibrantes`` (Ling. 1972). On appelle souvent les vibrantes (r) et les latérales (l) des liquides, terme hérité des grammairiens de l'Antiquité (B. MALMBERG, La Phonét., Paris, P.U.F., 1962, p. 55).
2. Groupe liquide. ,,Groupe consonantique formé de deux consonnes dont la deuxième est une liquide`` (ROB. Suppl. 1970).
II. — Emploi subst. masc.
A. — 1. Corps qui se présente à l'état liquide. Synon. vx liqueur. Propriétés physiques des liquides. L'un et l'autre s'y superposent sans se mêler, comme deux liquides de densité différente (BERNANOS, Journal curé camp., 1936, p. 1031). Si l'on a la contrariante habitude de se laver tous les jours, et le vice impardonnable de boire de l'eau, il est prudent de se munir de ce liquide précieux (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p. 16) :
3. Tout corps plongé dans un liquide éprouve de bas en haut une pression égale au poids du liquide déplacé, c'est une loi; au même titre que cette assertion : si je m'enfonce les doigts dans la gorge, j'aurai envie de vomir. La seule différence entre ces deux faits constants est que le premier, plus simple, est traduisible par un chiffre.
CLAUDEL, Art poétique, 1907, p. 134.
SYNT. Liquide clair, effervescent, incolore, onctueux, visqueux; ébullition, évaporation d'un liquide; baigner, délayer, dissoudre, plonger dans un liquide; injecter un liquide.
2. BIOL. Solution organique. Liquide céphalo-rachidien, excrémentiel, intracellulaire. Elle [l'abeille] ne garde, dans sa spermathèque, que le liquide séminal où nagent les millions de germes (MAETERL., Vie abeilles, 1901, p. 228). Ponction lombaire (...). On peut toujours courir la chance que ce soit une méningite cérébro-spinale (...). Je n'y crois guère. Le microscope dira si le liquide a le bacille de Koch ou s'il ne l'a pas (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 220).
Liquide(s) organique(s). Synon. vx humeurs, liqueur. Pasteur, en 1863, publie une note (...). Il y montre sans réplique que des liquides organiques frais, comme le sang ou l'urine, liquides éminemment putrescibles (...) peuvent (...) demeurer aussi longtemps qu'on le désire en présence d'un air privé de germes (J. ROSTAND, Genèse vie, 1943, p. 129).
B. — P. anal.
1. Aliment non consistant. Ce malade a la fièvre, il ne doit vivre que de liquides (Ac. 1935).
Péj. Quand la glace apparut, ce fut un désastre. C'était une sauce, une soupe, un liquide clair, flottant dans un compotier (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Hérit., 1884, p. 477).
2. Fam. Boisson (alcoolisée surtout). Droits sur les liquides. Il rote, il soupire... il repose un peu son joujou... il se verse un grand coup de liquide... il sirote ça tout doucement... je le revois alors le whisky! (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 310).
En partic., au sing. Vin. (Dict. XXe s.).
REM. Liquidement, adv., rare. [Correspond à supra I A]. Avec limpidité. Liquidement, (...) tintent ces notes [les cloches]. La grave, les grêles — à tous les étages de l'espace (VALÉRY, Tel quel II, 1943, p. 14).
Prononc. et Orth. : [likid]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. Adj. 1. ca 1265 « qui coule ou tend à couler » (BRUNET LATIN, Trésor, éd. Fr. J. Carmody, I, CXXVIII, 2, p. 125); 2. 1690 « qui est peu épais, de faible consistance » (FUR.). II. Subst. 1. 1392 phonét. (E. DESCHAMPS, Art de dictier ds Œuvres complètes, éd. G. Raynaud, t. 7, p. 272); 2. 1549 « caractère de ce qui est liquide » (DU BELLAY, Deffence et illustration, éd. H. Chamard, p. 160); 3. 1695 « corps se présentant à l'état liquide » (Journ. ds Trév. 1732); 4. 1762 « aliment liquide » (Ac.); 5. 1808 biol. « parties liquides qui circulent dans l'organisme » (Encyclop. Méthod., Méd. t. 8); 6. 1828-29 « boisson spiritueuse » (VIDOCQ, Mém., t. 3, p. 161). Empr. au lat. liquidus, adj., au sens I 1. Au sens II 1, empr. au lat. de l'époque impériale liquidae (litterae) « (consonnes) liquides ».
II.
⇒LIQUIDE2, adj.
[En parlant d'une somme d'argent]
A. — Qui est déterminé dans son montant. Créance, dette liquide. Des Lupeaux ne possédait guère au moment où cette scène commence que trente mille francs de dettes franches et liquides (BALZAC, Employés, 1837, p. 35).
B. — 1. Qui est clair, dégagé de toute hypothèque ou charge; qui peut être intégralement réalisé. M. Audry m'avait demandée, parce que le million qui constituait ma fortune était, comme on dit, net et liquide (BOURGET, 2e amour, 1884, p. 208).
2. Disponible immédiatement. Argent liquide. Celui-ci se disait que de longtemps peut-être son père n'aurait pas dix mille francs liquides à lui rendre (ZOLA, Fortune Rougon, 1871, p. 65). Avec ce petit pognon liquide, il allait se payer quelque chose de bien franc, bien net (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 683).
Emploi subst. masc. sing., fam. Synon. de espèces. C'est (...) pas compliqué, et bien payé, avec du liquide (VIALAR, Rose mer, 1939, p. 32).
Prononc. et Orth. : [likid]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1539 biens liquides « biens qui ne sont pas sujets à contestation » (Test. de Jeh. de Poyctiers ds GUIFFREY, Procès criminel de Jehan de Poyctiers, p. 186); 2. 1634 adj. au superl., p. plaisant. « dont on peut immédiatement disposer (d'un bien) » (Songe arrivé à un homme d'importance sur les affaires de ce temps ds Chansons de Gaultier Garguille, éd. E. Fournier, p. 199 : Je donne et laisse à prendre à madamoiselle de Beaupré [...] une rente viagère sur le plus liquide de l'hostel de Bourgongne); 1651 subst. (SCARRON, Roman comique, p. 388 ds IGLF : cent livres de rente qu'elle m'assigna sur le liquide de son revenu). Empr. à l'ital. liquido, attesté comme adj. terme de fin. dep. le XVe s. (av. 1471, MACINGHI STROZZI ds BATT.), proprement « qui coule, fluide » (dep. XIVe s., SIMINTENDI, ibid.; v. liquide1).
STAT. — Liquide1 et 2. Fréq. abs. littér. Adj. : 663. Subst. : 641. Fréq. rel. littér. Adj. : XIXe s. : a) 622, b) 1 190; XXe s. : a) 904, b) 1 106. Subst. : XIXe s. : a) 598, b) 1 151; XXe s. : a) 869, b) 1 076.

liquide [likid] adj. et n. m.
ÉTYM. V. 1265; empr. au lat. liquidus.
———
I Adj.
A
1 Dont la faible cohésion a pour conséquence une mobilité plus ou moins grande des molécules qui, obéissant à la loi de la pesanteur, coulent ou tendent à couler; spécialt (cour.), qui est dans cet état aux températures ordinaires. Fluide. || Un corps liquide prend la forme du récipient qui le contient. || Substance liquide. || Masse liquide (→ Espace, cit. 18). || Partie liquide du sang. Plasma, sérum. || Passage de l'état liquide à l'état solide ( Coagulation, congélation, solidification), à l'état gazeux (cit. 1). Vaporisation; évaporation (cit. 2). || Solide, gaz qui passe à l'état liquide. Liquéfaction; condensation, fusion. || Fonte (1. Fonte, cit. 3) liquide, en fusion (→ Fonderie, cit. 1). || Métal liquide. || Ambre (cit. 4) liquide. || Air liquide, liquéfié et conservé à l'état liquide par le froid. || Bouteille d'air liquide.
1 (…) des fonderies souterraines, où le bronze liquide glissait le long de cent canaux de sable, et prenait la forme des lions, des tigres, des dragons ailés (…)
Nerval, Voyage en Orient, Nuits du Ramazan, III, I.
1.1 Il expliqua d'une façon assez embarrassée et peut-être volontairement confuse, que la fabrication industrielle économique de l'air liquide permettait maintenant de prendre l'oxygène sous cette forme simple pour servir de comburant à des mélanges explosifs.
G. Leroux, Rouletabille chez Krupp, p. 29.
tableau Vocabulaire de la chimie.
Sc. || État liquide : l'un des états de la matière.
Poét. (vx). || La plaine liquide : la mer. || Le liquide élément, l'élément liquide : l'eau. Humide (vieux).
2 Il regarde à ses pieds, dans le liquide azur
Du fleuve qui s'étend comme lui calme et pur (…)
André Chénier, Élégies, XIII.
Par métaphore (littér. et mod.). Qui évoque un liquide, l'eau (aspect, couleur…).
3 Le rouge vif des lèvres, les cils devenus noirs faisaient valoir le bleu liquide des yeux et les tons de blé de la chevelure.
A. Maurois, Terre promise, X.
(1690). Par ext. Qui n'a pas de consistance, qui est léger (d'un corps à l'état pâteux). || Mets liquides (→ Avide, cit. 1). || Colle gluante qui n'est pas assez liquide. || Lier une sauce trop liquide. || Un plâtre liquide, trop liquide.
2 (1392; lat. impérial liquidæ litteræ « lettres liquides »). Phonét. Se dit des consonnes l [l], m
, n [n], r [ʀ], qui, placées après une muette, constituent avec elle un groupe de prononciation aisée. || Les consonnes liquides, et, n. f., une liquide.
4 L'écoulement caractéristique de l'air de part et d'autre de la langue trouve son expression dans le nom de liquide donné à (la consonne) l.
J. Marouzeau, Lexique de la terminologie linguistique, p. 129-130.
Syn. : (consonne) latérale ou vibrante.Groupe liquide : groupe consonantique formé de deux consonnes dont la deuxième est une liquide.
B (1539; ital. liquido, XVe).
1 Fin. Qui est exactement déterminé dans son montant, dans sa valeur ( Liquidité). || Créance, dette liquide, dont l'existence est certaine et la quotité bien déterminée.
5 La compensation n'a lieu qu'entre deux dettes qui ont également pour objet une somme d'argent, ou une certaine quantité de choses fongibles de la même espèce et qui sont également liquides et exigibles.
Code civil, art. 1291.
2 Cour. Qui est librement et immédiatement disponible, sous forme de monnaie. || Ressources liquides (→ Financer, cit. 4). || Avoir un peu d'argent liquide, une somme liquide (→ Introduire, cit. 16), cent mille francs liquides. → En espèces.
6 Quarante mille écus d'argent sec et liquide !
De la succession voilà le plus solide.
J.-F. Regnard, le Légataire universel, II, 8.
7 (Il) avait donc pris l'habitude de ne considérer comme du gain que les sommes liquides dont il pouvait disposer à la clôture d'un exercice, sans gêner en rien la marche de son affaire.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XIII, p. 170.
N. m. (1651). || Avoir du liquide, n'avoir pas assez de liquide. Espèce(s). || Voulez-vous être payé en liquide, ou par chèque ?
———
II N. m.
1 (1695). Corps à l'état de fluide (cit. 5) pratiquement incompressible et formé de corpuscules (ions ou molécules) soumis à de faibles attractions, lorsqu'il est dans cet état aux températures ordinaires. Aquosité (vx), liqueur (vx). || L'eau, le lait sont des liquides. || Mesure de la densité, de la compressibilité des liquides ( Aréomètre, hydromètre, piézomètre). || Étude des propriétés physiques des liquides. Hydrométrie. || Le litre, mesure de capacité pour liquides. || Coloration, rectification d'un liquide. || Ébullition, écoulement ( Flux), effusion, épanchement, évaporation, infiltration des liquides. || Liquide qui imbibe un corps par capillarité (cit.). || Coaguler, concentrer, éclaircir, filtrer ( Colature) un liquide. || Délayer, diluer, infuser ( Décoction, infusion), une substance dans un liquide. || Se dissoudre dans un liquide ( Soluble). || Baigner, immerger, laver, plonger, tremper un corps dans un liquide ( Bain). || « Tout corps plongé dans un liquide… » (principe d'Archimède). || Verser un liquide en pluie. Arroser, asperger. || Injecter, infuser, puiser, transfuser, transvaser un liquide. || Projeter un liquide en fines gouttelettes. Atomiseur, nébuliseur, pulvérisateur, spray (anglic.), vaporisateur. || Verser un liquide dans un récipient, un verre, une bouteille.Liquide qui bout à gros bouillons, à petites bulles. || Liquide qui clapote (cit. 2), gicle (cit. 5), jaillit, regorge, ruisselle, s'écoule goutte (1. Goutte, cit. 38) à goutte, distille. || Gouttelettes ( Rosée), flots de liquide.Liquide qui dépose ( Dépôt), qui louchit. || Liquide dissolvant ( Dissolution, solution). || Liquide alcoolisé, clair, corrosif, effervescent, filant, incolore (alcool, eau…), lactescent ( Émulsion), onctueux (huile…), visqueux, volatil ( Essence).
8 (…) on lui heurtait les coudes à tous les pas, à cause du verre qu'il tenait entre ses mains, et même il en versa les trois quarts sur les épaules d'une Rouennaise en manches courtes, qui, sentant le liquide froid lui couler dans les reins, jeta des cris de paon, comme si on l'eut assassinée.
Flaubert, Mme Bovary, II, XV.
9 La haine le pénétrait ainsi qu'un liquide dans une éponge. Il se sentait en quelque sorte imbibé de haine.
P. Mac Orlan, la Bandera, XV.
2 (Emplois spéciaux). a (1672). Spécialt. Boisson (cit. 1; → Fistule, cit.).(1828, Vidocq). Pop. (Au sing. collectif). || Qu'est-ce qu'il s'enfile comme liquide !, comme vin.
10 Nous trouvâmes l'ancien mamelouk fort éveillé et dans le plein exercice de son commerce de liquides. Une tonnelle, au fond de l'arrière-cour, réunissait des Cophtes et des Grecs, qui venaient se rafraîchir (…)
Nerval, Voyage en Orient, Femmes du Caire, II, VI.
Par ext. || Malade qui ne peut prendre que des liquides, des aliments liquides (bouillon, consommé…).
Collectif. || Du liquide.
b Spécialt (même emploi pour liqueur, vx). || Liquides organiques. Humeur (vx), liqueur (vx); chyle, lymphe, sang, sérosité, suc (gastrique, intestinal…), sueur. || Liquide céphalo-rachidien.Liquide amniotique. || Liquide excrémentiel. Urine.Bot. || Liquide nourricier des végétaux. Sève.
c Milit. || Liquides enflammés : hydrocarbures gélifiés projetés à l'aide de lance-flammes.
11 La préparation d'artillerie devait commencer le lendemain matin (…) Tous les calibres seraient employés, ainsi que les torpilles, et même les projections de liquides enflammés à grande distance.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XVI, XXIX, p. 272.
DÉR. Liquidement, liquider, liquidien.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • liquide — Liquide. adj. de tout genre. Qui a ses parties fluides & coulantes. Les corps liquides. ce breuvage est trop espais, il n est pas assez liquide. On appelle, Confitures liquides, Les confitures qui sont dans du syrop, qui ont du syrop. Il y a dans …   Dictionnaire de l'Académie française

  • liquidé — liquidé, ée (li ki dé, dée) part. passé de liquider. Une succession liquidée.    Qui a payé ses dettes. •   Les pays ne sont jamais liquidés les uns à l égard des autres, DE WARU Enquête sur la banque, 1867, p. 176 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • liquide — Liquide, Liquidus …   Thresor de la langue françoyse

  • liquidé — Liquidé, [liquid]ée. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • liquide — (li ki d ) adj. 1°   Qui coule et tend toujours à se mettre de niveau. Les substances liquides.    Métal liquide, métal en fusion.    En poésie, le liquide empire, la plaine liquide, la mer. •   Cependant sur le dos de la plaine liquide, RAC.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Liquide — Cet article concerne l état liquide. Pour l argent liquide (pièces et billets de banque), voir Monnaie fiduciaire. Diagramme montrant comment sont configurés les molécules et les atomes …   Wikipédia en Français

  • LIQUIDE — adj. des deux genres Qui coule ou qui tend à couler. Les corps liquides. Ce breuvage est trop épais, il n est pas assez liquide.   Métal liquide, Métal en état de fusion.  En Poésie, Le liquide empire, la plaine liquide, La mer ; et, Le liquide… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • LIQUIDE — adj. des deux genres Qui coule ou qui tend à couler. Ce breuvage n’est pas assez liquide. Substantivement, Les liquides. Métal liquide, Métal en état de fusion. En Poésie, La plaine liquide, La mer. Il se dit, substantivement et particulièrement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • liquide — o, liquide, o adj. et m. liquide ; argent disponible : Aver de liquide …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Liquide — Der Begriff Liquidität bezeichnet in seiner allgemeinen Bedeutung die Fähigkeit, im Markt ein Wirtschaftsgut schnell gegen ein anderes zu tauschen. Mit Ausnahme des Tauschmarktes ist mindestens eines der beiden Wirtschaftsgüter ein geldwertes… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.